Une nouvelle étude réalisée par le docteur Jeremy D. Krebs de l’université d’Otago (Nouvelle-Zélande) sur des personnes diabétiques a permis d’établir que le facteur de réussite pour perdre du poids réside dans la réduction du nombre de calories ingérées, et ce, quel que soit le régime pauvre en graisses : hyper-protéiné ou hyper-glucidique. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.