Même si la grisaille et le fond d'air froid semble vouloir nous faire patienter un peu pour aller jouer dehors, les adeptes du golf ont déjà nettoyé leurs fers et se sont probablement déjà même risqué à un premier 18 trous. Vous êtes plusieurs à avoir la piqure pour ce sport complexe et avec raison. C'est un sport qui permet de s'oxygéner les poumons, de vraiment décrocher (en autant qu'on laisse le téléphone intelligent dans la voiture), de développer ses qualités de puissance, de force, de souplesse et de coordination, et aussi de travailler son endurance (surtout si on ne prend pas la voiturette, mais même avec, on cumule tout de même un bon nombre de pas…). Lisez la suite de ce billet de Nathalie Lambert sur 24hmontreal.canoe.ca.