Les Québécois ont de meilleures habitudes alimentaires que les Canadiens: ils déjeunent, ils mangent le midi, ils cuisinent plus et mangent moins de collations. Cette distinction culturelle explique notamment pourquoi le Québec détient le taux combiné d’obésité et d’embonpoint le plus faible (56%) parmi les provinces canadiennes et dans toute l’Amérique du Nord.