L'étude des caractéristiques physiques des «obèses en santé» a mis en relief qu'en matière de maladies métaboliques, les graisses ne sont pas toutes mises en cause. Normalement, les surplus de graisse s'emmagasinent dans la graisse sous-cutanée, un réservoir qui agit comme un réel «aspirateur qui capte de façon avide les excédants d'énergie pour les stocker dans les adipocytes», explique le Dr Jean-Pierre Després. Lisez ce billet pour en connaître plus sur le sujet.