All posts tagged étude

À calories égales manger tard fait prendre plus de poids

Alors que des recherches ont déjà montré que manger tard fait pourrait faire prendre plus de poids, l'interprétation de leurs résultats n'était pas claire car les personnes qui mangent tard pourraient également avoir tendance à prendre plus de calories dans l'ensemble. 

OBÉSITÉ: La satiété, un état d’esprit plus que d’estomac?

Le souvenir d'un repas copieux peut induire la sensation de satiété, c’est ce que suggère une étude de l’Université de Bristol, publiée dans l’édition du 5 décembre de la revue PLoS ONE. 

Obésité: L’exercice aérobie est le meilleur pour brûler les graisses

L’exercice aérobie est un exercice modéré qui mobilise en moyenne de 70% à 80% de la capacité cardiaque maximale. Il peut englober la marche, le jogging et la natation et s’avère avec cette étude le moyen le plus efficace de perdre du poids. Cependant, les exercices de résistance, comme la pratique de l’haltérophilie qui permet aussi de développer et maintenir la masse musculaire, peuvent aussi contribuer à perdre du poids en augmentant le taux métabolique. Cette nouvelle étude confirme les bénéfices des exercices de résistance, sur l'amélioration de l'équilibre glycémique, mais moins sur la réduction de la masse grasse. Lisez la suite de ce billet sur Santelog.com.

Auto, boulot et bobos

Selon une étude publiée par une équipe de chercheurs américains, les longues distances parcourues en voiture pour se rendre au boulot augmenteraient les risques de haute pression, d'obésité et de diabète, et diminueraient le temps consacré à l'activité physique. Lisez la suite de ce billet sur Lapresse.ca.

Scientifiquement prouvé : les régimes font (re)grossir !

A l'heure où "l'effet yoyo" commence à être connu de tous, une récente étude scientifique vient de montrer que la majorité des personnes ayant fait un régime ont tendance à revenir à leur poids de départ, voire même de le dépasser ! Lisez la suite de ce billet sur Nutrissime.com.

Manger avec des amis pourrait faire grossir

Les sorties au restaurant avec des amis dotés d'un gros appétit peuvent entraîner une prise de poids, d'après une étude néerlandaise. Lisez la suite de ce billet sur Cyberpresse.ca.

Les Québécois démontrent une plus grande volonté de bien manger

Les Québécois tendent de plus en plus à modifier certaines habitudes alimentaires pour se conformer à la norme sociale du «bien manger». VARIUM, une firme-conseil sur les comportements alimentaires, a publié vendredi les résultats d'une étude mesurant l'«indice de stress alimentaire». Lisez la suite de ce billet sur Cyberpresse.ca/le-soleil.

La condition physique aurait plus d’effet que le poids sur la mortalité

Peu importe l'évolution de son poids : un homme qui maintient ou améliore sa condition physique diminue son risque de mortalité cardiovasculaire et de mortalité toute cause, selon une étude longitudinale américaine parue dans Circulation. Duck-Chul Lee (Université de Caroline du Sud, Etats-Unis), et ses collègues ont examiné l'impact que pouvaient avoir les changements de poids et de condition physique, de manière indépendante et combinée, sur le risque de mortalité auprès de 14 345 hommes d'une quarantaine d'années. Les contributions relatives de la capacité physique, de l'activité physique et de l'obésité sur la mortalité sont complexes et encore débattues, rappellent les auteurs. Lisez ce billet sur Theheart.org/fr.

 

Les garçons et leur image corporelle

Le corps masculin est de plus en plus réduit au rang d’objet dans les médias de masse. On ne compte plus les jeunes hommes qui exhibent des abdominaux d’enfer devant la caméra dans l’espoir de parvenir à la célébrité. Est-ce à dire pour autant que tous les garçons se précipitent au gym ou passent leur temps à s’examiner devant leur miroir? Eh bien, non. Selon une nouvelle étude publiée par l’Université Concordia et l’Université du Manitoba, publiée dans la revue Men and Masculinities, la plupart des adolescents souhaitent avoir un physique comme tout le monde et n’aspirent pas à ressembler aux mâles musclés des magazines. Lisez la suite de cet article sur i-dietetique.pro.

Perdre du poids: une question de calories

Une nouvelle étude réalisée par le docteur Jeremy D. Krebs de l’université d’Otago (Nouvelle-Zélande) sur des personnes diabétiques a permis d’établir que le facteur de réussite pour perdre du poids réside dans la réduction du nombre de calories ingérées, et ce, quel que soit le régime pauvre en graisses : hyper-protéiné ou hyper-glucidique. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.