All posts tagged étude

Le sport en prévention des maladies cardio-vasculaires

Toutes les études le montrent aujourd’hui : l’activité physique permet d’améliorer les performances du système cardio-vasculaire. Plusieurs mécanismes sont en jeu : pratiquer un sport régulièrement permet de diminuer la fréquence cardiaque, la tension, le cholestérol et la glycémie. On obtient donc une diminution des principaux facteurs de risque. Mais ce que les chercheurs ont découvert récemment, c’est que, grâce à une activité physique régulière, le système artériel est capable de développer des petites artères supplémentaires au niveau du cœur. Ainsi, en cas d’infarctus, lorsqu’une artère du cœur est bouchée, elles peuvent prendre le relais : ainsi l’infarctus est moins sévère. Pour obtenir ces effets protecteurs, il est nécessaire de pratiquer une activité physique au moins 30 à 40 minutes par jour.  

Pour en savoir plus, procurez-vous le livre La vie et le temps / les nouveaux boucliers anti-âge, par le Docteur Frédéric Saldmann, aux Éditions Flammarion.

Le cerveau des «vieux» par rapport aux plus «jeunes»

« Le cerveau des personnes âgées n’est pas plus lent, mais est plus avisé que celui des jeunes, ce qui lui permet d’atteindre un niveau de performance équivalent ».  Il s’agit bien de résultats scientifiques d’une étude menée à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, où l’on a comparé les performances cognitives de jeunes et de moins jeunes. Lisez la suite de ce billet sur Passeportsante.net.

Obésité infantile: interdire les boissons sucrées à l’école serait peu efficace

Pour réduire l'obésité chez les plus jeunes, interdire la vente de sodas et autres boissons sucrées à l'école ne porterait pas ses fruits, selon une étude américaine publiée cette semaine dans les Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine. Lisez la suite de ce billet sur RTL.be.

Des gènes en trois exemplaires associés à la maigreur

La présence de gènes surnuméraires expliquerait certains cas de maigreur, d'après une étude clinique. Bruno Estour, chef du service d’endocrinologie, diabète et anorexie mentale du CHU de Saint-Étienne, nous détaille les résultats. Lisez la suite de ce billet pour en savoir plus.

Les jeux vidéos d’exercice valent mieux que la sédentarité

Entre pratiquer un sport à l'extérieur et s'adonner à un semblant de sport à l'intérieur à l'aide d'une console de jeu, aucune hésitation possible: «Il faut aller jouer dehors», affirme Marie-Ève Mathieu, professeure au Département de kinésiologie de l'Université de Montréal. Mais entre un jeu vidéo où l'on ne bouge pas et un jeu permettant l'exercice physique, mieux vaut le second. Lisez la suite de ce billet sur Nouvelles.umontreal.ca.

La violence chez les jeunes associée aux boissons gazeuses

Comme la consommation de cigarette et d'alcool, celle de boissons gazeuses sucrées va de pair avec un comportement violent, sans qu'on puisse pour autant établir un lien de cause à effet, selon une étude menée auprès de jeunes de Boston de milieu défavorisé. Des chercheurs américains, qui étudiaient le lien éventuel entre consommation de boissons gazeuses sucrées et obésité, ont constaté de fait une association non pas avec le surpoids, mais avec la violence. Lisez la suite de cet article sur Cyberpresse.ca

Boire de l’eau aide à mincir ?

Il a déjà été démontré que boire de l’eau augmente significativement les dépenses énergétiques au repos chez les adultes et qu’une faible consommation d’eau est associée à l’obésité et à un succès diminué des stratégies de perte de poids. Cette étude Israélienne a voulu confirmer ces données chez les enfants. Lisez la suite de ce billet sur i-dietetique.pro.

Déjeuner léger pour perdre quelques kilos en douceur

Pour perdre du poids sans pour autant se lancer dans un régime draconien, une étude américaine, publiée dans le numéro du mois d'octobre de la revue Appetite, conseille de déjeuner léger: la pratique contribuerait à faire perdre une dizaine de kilos en une année, sans nécessiter d'autres changements d'alimentation. Lisez la suite de cet article sur Cyberpresse.ca

 

Des traits de personnalité liés à la prise de poids avec les années

Des traits de personalité sont associés au surpoids, selon une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology publié par l'American Psychological Association. Angelina R. Sutin du National Institute on Aging et ses collègues ont analysé les données sur 50 ans concernant 1,988 hommes et femmes en bonne santé et ayant un niveau élevé de scolarité (moyenne de 16,5 années) qui étaient pesés à quelques reprise au cours des années. Lisez la suite de ce billet sur Psychomedia.qc.ca.

L’insatisfaction corporelle, combat ou acceptation?

Une étude récente réalisée par aufeminin.com sur 10 000 femmes européenne révèle que 74% des femmes se trouvent trop ronde. 44% sont complexées par leur ventre, 34% détestent leurs cuisses, 20% ne supportent pas leurs fesses et 19% ont du mal à vivre avec leurs seins. Les femmes ont en fait tendance à se sous-estimer puisque 18% considèrent n'avoir aucun atout et 44% pensent n'être regardées que pour leurs défauts. A en croire cette étude, être insatisfait de son corps est aujourd'hui la norme. Lisez la suite de ce billet sur Dietetique.over-blog.com