Est-ce que vous êtes de ceux qui moulent leur entraînement selon leur dominance en un certain type de fibres musculaires? Êtes-vous plus de type I ou de Type II? Bien sûr que vous savez! Êtes-vous du genre mince et avez-vous de la difficulté à gagner de la masse musculaire ou bien êtes-vous plus du genre trapu et costaud avec peu de souffle pour les longues distances? On décrit les fibres de type I comme étant faibles, de petit diamètre et très endurantes alors que les fibres de type II sont fortes et plus volumineuses, mais tendent à se fatiguer plus vite (voir le tableau 1 pour un résumé). La première description vous classe alors dans une dominance de type I et la seconde dans la dominance de type II. Et vous auriez tort… Lisez la suite de ce billet de Maxime St-Onge su Drkin.com.