All posts tagged intensité

Faut-il prioriser l’intensité ou la durée ?

Nathalie répond à la question "Faut-il prioriser l'intensité ou la durée lors d'un l'entraînement?".

L’activité physique, un médicament efficace

L’activité physique est très bénéfique pour la santé. Une dépense énergétique équivalente à un minimum de 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne par semaine aide à prévenir ou à retarder de nombreuses maladies chroniques.

Le CrossFit, une combinaison gagnante!

Lisez ce billet de Lucie Turgeon pour en connaître plus sur le CrossFit.

Le ViPR arrive en ville!

Connaisez-vous le ViPR Fit? Lisez ce billet de Nathalie Lambert pour en connaître plus sur cette nouvelle pièce d'équipement.

En forme par nos activités de tous les jours

Aujourd'hui je vous fais l'ode de plusieurs activités de notre quotidien, faciles à intégrer dans une routine, et qui, si on les cumule, permettront de faire une véritable différence sur notre condition physique… L'idée est de viser un total de 30 à 45 minutes chaque jour. Dès que l'on passe le cap du 30 minutes par jour, on se sort de sa sédentarité, même si l'activité ou les activités ne sont pas super intenses. Plus l'intensité sera au rendez-vous, plus ce sera efficace, mais dès que l'on dépasse les 100 battements cardiaques par minute, on a des bénéfices. Lisez la suite de cette chronique de Nathalie Lambert sur 24hmontreal.canoe.ca.

L’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT)

L'hiver arrive à sa fin : il est donc temps de penser à des façons de se débarrasser de ces kilos accumulés pendant l’hibernation. Il faut donc retourner au gym, au parc ou à la piscine, mais cette fois, plutôt que d’embarquer sur le tapis roulant ou l’elliptique pendant une heure, essayez quelque chose qui vous permettra d’enfiler votre maillot de bain plus tôt que prévu: l’entraînement par intervalles à haute intensité. Lisez la suite de ce billet pour en savoir plus.

Efficacité confirmée de l’entraînement par intervalles avec saine alimentation

Une étude de l'Institut de cardiologie de Montréal confirme l'efficacité d'un programme constitué d'exercices par intervalles et d'une saine alimentation pour lutter contre l'obésité. On a longtemps cru, dans le domaine de l'amaigrissement, qu'il fallait privilégier l'entraînement continu à intensité moyenne. L'étude du Centre de médecine sportive et d'activité physique (Centre ÉPIC) de l'Institut de cardiologie de Montréal a toutefois démontré l'efficacité de l'entraînement par intervalles jumelé à une saine alimentation. L'entraînement par intervalles est un entraînement fait de courtes périodes d'efforts intenses suivies de périodes de repos. Lisez la suite de cet article sur Passeportsanté.net