On ne doit pas manger moins que son métabolisme de repos, sinon on meurt. Mais Maxime St- Onge soulève la question suivante: Et si manger moins que son métabolisme de repos n’était pas si problématique que ça?