Le souvenir d'un repas copieux peut induire la sensation de satiété, c’est ce que suggère une étude de l’Université de Bristol, publiée dans l’édition du 5 décembre de la revue PLoS ONE.